Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Fausses accusations: la quintuple peine

Le public réalise difficilement  les conséquences d’une fausse accusation, quel qu’en soit le motif. La question est peu documentée et peu médiatisée. Cela reste du domaine de l’exception. Or ce n’est pas le cas.

 

fausse accusation,justice,viol,erreur judiciaire,étoile jaune,rumeurCalomnie et diffamation ont toujours existé. Les causes sont multiples: vengeance, argent, trouble psychique, jalousie, malentendu, influence de l’entourage, simple malveillance. Je parlais récemment du cas d’un homme condamné à 12 ans de prison pour des faits supposés de viol sur ses enfants. Deux d’entre eux ont reconnu ensuite que ce n’était pas vrai et qu’un conflit familial était à l’origine de l’affaire. Son procès va être révisé.

 

La fréquence des fausses accusations est difficile à établir. Selon des études policières et sociologiques réalisées aux Etats-Unis, de 8% à 40% des plaintes en matière de moeurs seraient abusives pour l'une ou l'autre des raisons. Comme je l'ai souligné récemment à propos de violence conjugale, les chiffres sur la base d'enquêtes présentent les mêmes faiblesses que ceux pour la violence conjugale ou le viol. Mais actuellement ce genre d'accusation trouve rapidement un écho dans le public et auprès de tribunaux.

 


La quintuple peine

On ne parle pas des conséquences d'une fausse accusation. Voici ce que j’appelle la quintuple peine. Elle concerne en majorité des hommes accusés dans des affaires de moeurs, mais les femmes aussi peuvent être accusées faussement, pour les mêmes raisons. N’oublions pas les accusations malveillantes dans les affaires financières. La quintuple peine n’est pas automatique: ce que je décris ici est le maximum, tiré de plusieurs cas sur lesquels j’ai eu à me pencher. On rencontre habituellement au moins trois des cinq conséquences dans chaque cas.


1. Première peine: l’accusation en elle-même

L’opprobre d’une fausse accusation atteint la victime de plein fouet. C’est un renversement du monde. No more future. L'univers des valeurs est déchiré. La destruction systématique de son univers est en route. Sa propre vie est éventrée, piétinée comme par un interminable troupeau de bisons. Tout devient suspect. Nous avons certainement tous des bêtises à nous reprocher, on fait des erreurs, mais ici on n’est plus dans le même ordre de réalité. L’accusé ou l’accusée à tort culpabilise, croyant avoir réellement commis un crime. Il lui faut du temps pour remettre les choses à l’endroit en lui ou en elle. C’est un choc fausse accusation,justice,viol,erreur judiciaire,étoile jaune,rumeur,mensongemoral profond, qui de plus dure souvent des mois, parfois des années, selon la longueur de l’instruction.


2. L’atteinte à la santé

Physiquement le corps prend un coup. Perte du sommeil, état de choc, tremblements, épuisement. Le psychisme également est atteint. L’accusé à tort marche dans la rue en croyant que l’accusation est écrite sur son front. Souvent il se replie sur lui-même, se retire de toute vie sociale. Il doit parfois en passer par une psychothérapie pour supporter la pression. Les atteintes à la santé peuvent durer des années après la fin de la procédure. Plus celle-ci est longue et agressive plus l’atteinte est profonde. Certaines personnes vont jusqu'à se suicider quand ils n'arrivent plus à supporter ce viol continu de leur intégrité. Car une fausse accusation doit être considérée comme un viol moral, répété, et en bande.


3. Perte de sa vie de famille

(suite)

Les commentaires sont fermés.