Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Libéralisme (3): la date historique du 25 février

Le libéralisme n’était donc pas égalitaire. Il l’est devenu par la pression des démocrates. Jusqu’à l’apparition du suffrage universel seuls quelques citoyens votaient. Les libéraux de l’époque pensaient que seules les personnes autonomes socialement, c’est-à-dire financièrement, avaient le temps et l’esprit pour s’occuper des affaires publiques.


libéralisme,liberté,démocratie,femmes,hommes,droit de vote,révolution,noblesse,napoléon,misogynie,etat,étude,constitution,contrat,famille,catholiquesSi le libéralisme avait incarné une partie importante du projet révolutionnaire, les inégalités restantes étaient son point faible. Un autre fut la montée en force de la bourgeoisie, classe de notables décidant - parfois en collaboration avec des représentants de la noblesse - de la marche de la société. Les démocrates ont fait en sorte que le pan de l’égalité se concrétise, en particulier par le droit de vote.

Nous avons vu que celui-ci s’est imposé progressivement et inégalement en Europe. La France faisant référence dans le renouvellement social sans précédent issu de la Révolution, la date du 25 février 1848 devrait être célébrée universellement comme l’une des plus importantes dans l’Histoire du monde. C’est ce jour-là que les républicains, c’est-à-dire des démocrates catholiques sociaux, ont décidé et instauré le droit de vote universel masculin. Il est surprenant que cette date ne soit jamais célébrée. On célèbre régulièrement l’introduction du suffrage féminin comme une victoire de la démocratie mais on néglige le suffrage masculin, qui fut pourtant décisif pour la suite. En effet, sans suffrage masculin, il n’y aurait pas eu de suffrage féminin.

Quelques précisions à ce sujet. On entend régulièrement dire que les femmes n’avaient pas le droit de vote parce qu’elles étaient considérées comme inférieures aux hommes. C’est inexact. D’abord rappelons-nous que les hommes ne votent dans leur ensemble que depuis peu de temps historiquement. La plupart des hommes n’avaient dans le passé pas de droits politiques, seule une minorité exerçant le pouvoir public. Ensuite le code Napoléon avait assujetti les femmes à leurs maris. Le centralisme napoléonien, issu de la Révolution, avait structuré juridiquement la famille. Dans cette structuration il n’y avait qu’un seul représentant. L’homme étant ce représentant, c’est lui qui votait, au nom des siens. Pour cette raison, pendant longtemps, les enfants mâles majeurs vivant sous le toit familial n’avaient pas le droit de voter. Le principe était d’un vote par famille. A moins de considérer globalement les hommes comme des brutes stupides, on peut supposer que ce vote était discuté préalablement au sein de la famille.

Les raisons juridiques de l’assujettissement des femmes à leurs maris est aujourd’huilibéralisme,liberté,démocratie,femmes,hommes,droit de vote,révolution,noblesse,napoléon,misogynie,etat,étude,constitution,contrat,famille,catholiques, difficilement compréhensible, d’autant plus que les femmes avaient alors perdu des droits qu’elles avaient au Moyen-Âge. La misogynie de Napoléon, et d’ailleurs la misogynie ambiante dès la Renaissance, expliquent peut-être cela. Mais l’assujettissement juridique ne suppose pas pour autant une moindre valeur. Il n’est que de voir l’omniprésence des femmes du peuple ou de la bourgeoisie dans les représentations graphiques de l’époque, dans les salons féminins, dans le travail, pour constater que si le droit de vote féminin n’était pas encore d’actualité, les femmes occupaient une grande place dans la société. Société que d’ailleurs elles faisaient elles-mêmes tourner quand les hommes mouraient à la pelle pendant les guerres. Il suffit par exemple de penser que Napoléon avait entamé sa campagne de Russie avec près de 700’000 hommes dans la force de l’âge et que seuls 10% d’entre eux sont revenus.

Une autre raison aux réticences à instaurer le suffrage féminin en même temps que le suffrage masculin était... (suite)

Les commentaires sont fermés.