Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

En avoir... ou pas

Messieurs, la Justice vous rend enfin justice. Que votre zigounette soit minuscule ou géante, que vos framboises ressemblent à celles d’un bélier ou à celles d’un moustique, personne n’a plus le droit de vous dire que vous n’en avez pas. En Italie c’est même considéré comme une injure. C’est très sérieux.

statue-couil.jpgVoici l’histoire.

Un nommé Alberto avait lancé à son cousin Vittorio: «Tu n’as pas de couilles!». Devant tous les collègues de travail en plus! Ouhhhhhhh.... ça fait mâle, ça... Justement non, ça ne fait pas mâle. Enfin vous me comprenez.

Vittorio n’était pas content du tout. Il aurait pu en venir aux mains. Régler cela entre hommes à l’aube. Et bien non. Il a déposé une plainte pour injure. Et il vient de gagner. Un juge italien a estimé que dire à un homme qu’il n’a pas de couilles, outre la vulgarité des propos, est injurieux.

Ciel! direz-vous. Voilà pas que l’on sanctifie les testicules? Que l’homme est identifié à ses amourettes? Où va donc se loger l’identité masculine... Alors que tout le monde sait que les mâles sont des humains civilisés, cultivés, fins, délicieux, pleins d’esprit, et riches en émotions intimistes, voilà pas que la loi les mesure à l’aune de leur jeu de billard. Une boule noire, une boule blanche. Et pas de rouge.

Rangez vos sarcasmes. Se moquerait-on ainsi des femmes qui arborent fièrement leur conquérante poitrine? Non, jamais. Et bien pour les hommes, outre que c'est un objet éventuel de fierté, cette canne à pêche avec ses pendentifs désigne bien l'appartenance au sexe masculin. C'est comme ça. C'est biologique.
Taureau-couil.JPG
Le juge argumente donc qu'il y a injure. Et ce n’est pas si bête.

«L'expression implique "non seulement un manque de virilité de la personne visée, mais aussi une faiblesse de caractère, un manque de détermination, de compétence et de cohérence, autant de vertus, qui, à tort ou à raison, sont identifiées comme appartenant au genre masculin", a statué le juge.

La Cour a également estimé que l'insulte ayant été proférée sur leur lieu de travail en présence de tiers, elle pouvait porter atteinte à la réputation de Vittorio.  

L'avocat de ce dernier avait estimé pour sa part que l'expression impliquait que son client "avait moins de valeur car il n'était pas doté des attributs" masculins.»


Bien. La messe est dite et les burettes - pardon les burnes - sont bues. Par contre, peut-il exister de la même manière une injure contre les femmes qui vaudrait une amende? On peut leur dire qu’elles n’ont pas de couilles, c’est vrai. Cela ne saurait être une injure, les amourettes étant une spécificité masculine. Quoique: l’aspect de dévalorisation morale pourrait aussi jouer un rôle.

Je ne sais pas. Je donne ma langue au chat... enfin, à sa femelle...


Les commentaires sont fermés.